header7

Le centre de compétences méconnu des géosynthétiques

 
867 professionnels de la construction de toute la Suisse ont répondu à une enquête en ligne de l’Association Suisse pour les Géosynthétiques (SVG). Avec des normes et des mesures contraignantes visant à garantir la qualité, la SVG veut favoriser la transparence au sein d’un marché des géosynthétiques parfois très opaque.
 

Des informations claires grâce au registre SVG

 
Le registre SVG permet de comparer objectivement les prix et les différentes qualités des géotextiles. Les promotions ne se font plus au détriment de la qualité. Pour les ingénieurs, les entreprises de construction et bien entendu les maîtres d’œuvre, cela signifie une plus grande sécurité, une garantie de qualité et un marché transparent des géosynthétiques.
 
Voir le registre SVG
 

Qualité contrôlée

 
En 2012, la norme suisse SN 670 245-NA a introduit des contrôles obligatoires avec prise d’échantillons sur le chantier pour les fournitures de géotextiles et de produits apparentés devant répondre aux mêmes exigences et d’une surface totale égale ou supérieure à 10 000 m2 . Cela doit permettre d’assurer que le produit livré est conforme, qu’il est installé correctement et qu’il réponde aux exigences techniques nationales. Cette norme stipule également qu’un contrôle de chantier n’est pas requis si les géotextiles sont soumis à un système de contrôle externe. Tous les fournisseurs des produits figurant au registre SVG des géosynthétiques, soumettent volontairement leurs produits à ce contrôle externe facultatif. Les produits du registre SVG permettent ainsi d’éviter de fastidieux contrôle de chantier.
 
En savoir plus sur les normes